lundi, 13 mai 2013 13:01

Les salariés de l'AFDAS s'organisent. Ils viennent de créer le syndicat. De nombreux chantiers à défendre et des attentes fortes pour cet organisme paritaire qui est une référence pour toutes les entreprises de la culture, la communication et les loisirs.

 

 


EMPLOYÉS, CADRES, AGENTS DE MAÎTRISE…

Un nouveau syndicat pour tous à l’AFDAS

 

Vous vous demandez pourquoi un syndicat ?

La réponse est simple : les salariés sont les acteurs de l’entreprise ; ils sont au cœur de l’activité. Ils créent les richesses, ils donnent du sens en contribuant à la bonne marche économique de l’entreprise.

Mais alors, pourquoi sont-ils de moins en moins reconnus dans leur travail ? Ils subissent les choix arbitraires de la direction. Depuis plusieurs années, ses décisions pénalisent et démotivent les salariés :

  • diminution de la prime d’intéressement,
  • prime d’ancienneté supprimée,
  • journées de carence pour maladie supprimées,
  • absence de politique de formation cohérente
  • et suffisante à l’égard des catégories les moins qualifiées…

Ce n’est pas tout. Nous souhaitons parler également de la politique des rémunérations : inexistante alors que la loi impose de la transparence notamment dans le cadre de l’accord
sur l’égalité homme/femme.

D’ailleurs, le bilan annuel transmis aux instances représentatives du personnel (IRP) doit faire preuve de plus  de transparence et d’exhaustivité. Certains indicateurs sont absents ou dénaturés.

Tous les accords en vigueur sont édulcorés, allégés à tel point qu’ils ne peuvent aboutir à aucun engagement concret, réaliste permettant de créer une vraie politique RH.

CE QUE NOUS SOUHAITONS

Face à cette situation, nous voulons :

  • protéger les salariés et en particulier les plus fragiles ;
  • construire un management participatif, d’écoute, diplomate, disponible, délégatif, compatissant ;
  • proposer que les collaborateurs soient impliqués dans les processus et parier sur le concept d’intelligence collective ;
  • exiger de la transparence notamment sur les données communiquées aux IRP…

Mais aussi…
Arrêter les décisions unilatérales d’une direction préoccupée par les seuls chiffres et objectifs ; stopper les discriminations ; stopper les harcèlements trop nombreux pour lesquels la direction répond par le déni ; dénoncer les méthodes managériales s’appuyant sur la peur et le mépris.

Beaucoup de salariés sont contraints à une grande pression dont les facteurs sont multiples. Ils sont dans un stress permanent lié à des procédures excessives, à des organisations et répartitions de travail inégales, à une déresponsabilisation de leur travail liée aux multiples strates de contrôle, à des méthodes tayloriennes. Tout cela conduit à la démotivation
et à une pénibilité au travail dont souffre aujourd’hui une grande partie des salariés de l’Afdas.
Le syndicat souhaite s’impliquer pour tenter de remédier à la souffrance endurée par certains « collaborateurs » parisiens et régionaux. Le syndicat alertera les dirigeants politiques des abus managériaux d’une direction indifférente.

Le syndicat se doit de rénégocier l’accord d’entreprise, signé en avril 2011, et modifié au gré de la direction. Il est injuste et discriminant pour les derniers embauchés : instaurer l’équité pour tous ; introduire des droits pour les jeunes parents dont les enfants malades nécessitent leur présence ; remettre les journées de carence pour maladie… voilà ce que nous
souhaitons améliorer pour tous !

Bien des chantiers sont à entreprendre

Doit-on continuer à feindre que tout va bien ? Camoufler pour mieux taire une réalité qui pourrait déranger, surtout lorsque l’entreprise est un organisme paritaire.

Alors ensemble, mettons nos énergies en commun pour changer notre quotidien. Avec le syndicat, nous pouvons nous faire entendre.

 

 

4 rue Guyton-de-Morveau • 75013 Paris
Tél : 01 43 31 80 49