dimanche, 26 mars 2017 13:23

 

Le thème qu’elle a choisi pour la convention 2017 prouve qu’elle sait manier l’ironie. Elle nous l’avait déjà démontré lorsqu’elle nous avait accueilli il y a plus d’un an sur un bateau maintenant à la dérive. La flotte de Spir n’est désormais que peau de chagrin, toutes les entités ont quitté le navire !

Pour 2017, rendez-vous aux sommets...du sarcasme !

Quand la direction a de l’humour...

Au bal masqué, ohé, ohé !

Ell' danse, ell' danse au bal masqué

Ell' ne peut pas

S'arrêter, ohé, ohé

De danser, danser, danser, danser, danser.

Pourquoi la direction cesserait-elle de danser alors qu’elle s’échauffe depuis des années ?

Bilan de l’année en ce jour de fête

La convention est l’occasion pour chacun de rappeler que nous sommes (ou étions ! ) une entreprise de 307 salariés même si chaque édition à le sentiment d’avancer seule.

Voici donc un rappel de ce qu'ont vécu vos collègues cette année :

En janvier 2016 Info’Com-CGT est à l’initiative d’un droit d'alerte afin de sensibiliser la direction sur la situation de l’entreprise.

Aucune raison de s’alarmer selon la direction !

Et pourtant quelques semaines après :

Arrêt du titre Demeures et Châteaux, fermeture du Call Center, Vente de CMM Suisse, Fermeture de plusieurs éditions print...

Depuis de nombreuses années l’entreprise gagne de l’argent, mais ferme des éditions et licencie malgré tout.

Et ce n’est QUE le bilan de 2016 car depuis l’arrivée de Cyril Janin en Juin 2011, les salariés ont essuyé :

            - 1 Plan de sauvegarde de l’emploi qui a impacté 28 Merchandisers

           - 1 Procédure de licenciements économiques mise en place sur 6 postes

            - 35 départs

Le tout appuyé par Ghyslaine Cohen (CFDT), Bruno Ragni (CFDT) et Frédérique Déprez (sans étiquette) qui, nous vous le rappelons, ont validé les licenciements économiques de vos collègues alors que vos élus Info’Com-CGT s’y sont formellement opposés ! Malheureusement, aller systématiquement dans le sens de la direction n’est pas soutenir et protéger les salariés. C’est pourtant pour cela qu’ils ont été élus.

 “Pendant tout' l'année,

On prépare' les costumes”

Gilles (DA du 91), Philippe (Directeur de Lux Résidence), Yann (DR) pour ne citer qu’eux, sont autant de cadres dirigeants qui jusqu’alors pensaient pouvoir être épargnés. Tout le monde est maintenant impacté. Cadres ou agents de maîtrise, la direction fait maintenant fi des catégories.

Tout schuss : Pourquoi la direction a-t-elle accéléré les départs lors du dernier trimestre 2016, quitte à parfois faire du hors-piste ?

 Il semble que depuis des mois la future acquisition se prépare. Le 7 mars 2017, Pressnews nous informe qu’ “en rachetant Logic-immo en avril, la filiale française d’Axel Springer [Seloger] deviendra le second acteur d’annonces classées dans l’Hexagone, après Leboncoin”

Alors que la direction a avancé masquée toute l’année, évoquant une vente puis la réfutant ensuite, c’est la presse qui lève le masque, ce qui pousse l’Autorité des Marchés Financiers à contraindre Spir de bloquer les actions en bourse.           

2017, “C'est l'occasion rêvée

De changer de partenaire”

Info’Com-CGT avait déjà communiqué sur cette acquisition qui découlerait sur une casse sociale sans précédent dans l’histoire de Logic-immo.com. Au vu du nombre de départs essuyés ces derniers mois, nous savons que le cahier des charges signé par nos dirigeants promet une hécatombe dans les mois à venir. Lorsque nous les sensibilisons à cela, leur réponse s’apparente à :

“Je fais ce qui me plaît, me plaît”

Et lorsque nous leur demandons d’annoncer officiellement avec qui les négociations exclusives sont engagées un refrain tourne en boucle :

“Devinez, devinez, devinez qui je suis

Derrièr' mon loup,

Je fais ce qui me plaît, me plaît”

La direction croit qu’ “Aujourd'hui, (aujourd'hui) tout est permis (tout est permis)

Aujourd'hui, (aujourd'hui) tout est permis (tout est permis)”

Cependant, quel que soit le repreneur nous avons des solutions à vous proposer.

Sachez que dans le cadre d’une vente, Info’Com-CGT et les autres syndicats seront sollicités pour une “information, consultation” lors d’un Comité d’Entreprise.

Comme vous l’avez compris, Info’Com-CGT est le SEUL syndicat qui travaille à protéger les intérêts des salariés.

Durant ce Comité d’Entreprise, nous aurons la possibilité de voir le projet de l’acheteur et de voter 1 expertise. Cette dernière nous permettra de connaître le cahier des charges de l’acquéreur. Ainsi si nous faisons bloc, que nous sommes solidaires et que TOUS LES SALARIÉS se mobilisent, nous pourront imposer une réunion tripartite (direction CMM, repreneur, représentants Info’Com-CGT).

Lors de cette réunion nous exigerons des garanties sociales pour les salariés (salaires, préservation de l’emploi, formations) sur 3 ans.

Cette réunion ne se tiendra que si les salariés s’engagent dans cette voie, en rejoignant Info’Com-CGT et en soutenant cette initiative.

EN BREF :

21 février : Pressnews annonce la vente de Logic-immo

22 février : réunion Comité d’entreprise à Aix en Provence

Question du jour à la direction :

Logic-immo est-il en vente ?

Réponse formelle de la direction : NON

23 février : Suite à l’annonce de Pressnews, l’AMF contraint Spir à faire un communiqué de presse pour annoncer les négociations avec un repreneur.

Une dépêche de l’AFP officialise la vente de Logic-immo

 

4 rue Guyton-de-Morveau • 75013 Paris
Tél : 01 43 31 80 49