lundi, 24 avril 2017 19:21

 

 

Vous êtes très nombreux à avoir signé la pétition demandant une réunion tripartite entre le repreneur de Logic-immo.com, l’actuelle direction et votre syndicat majoritaire Info’Com-CGT. Cette réunion avait pour but de :

- Connaître le projet du repreneur sur les 3 prochaines années

- Assurer l’avenir de tous les salariés

- Donner des garanties sociales aux salariés : maintien des salaires, maintien de la convention collective, maintien du nombre de RTT, du nombre de jours d’enfants malades, du montant des frais de repas…

REFUS CATÉGORIQUE DE LA DIRECTION POUR TOUT DIALOGUE SOCIAL

Lors de la Convention, Cyril Janin indiquait que nous aurions des nouvelles avant le 30 Avril. Le compte à rebours est lancé mais malgré cela, la direction dans son ensemble, s’obstine à faire la sourde oreille et refuse de rencontrer les représentants du personnel dans le cadre de la vente.

Se réunir afin d’assurer l’avenir de Logic-immo et de ses salariés est une demande évidente et légitime. Malheureusement, malgré le nombre important de signataires, la direction REFUSE FORMELLEMENT cet entretien, écartant ainsi tout espoir positif. Pourquoi ne pas accepter cette requête si ce n’est parce que les projets pour ceux qui constituent l’entreprise sont déplorables ?

POUR NOS COLLÈGUES, C’EST LE CHANTAGE AU DÉPART

Preuve en est :

Merchandisers, assistantes, ATC, salariés du service marketing, directeurs d’antenne, directeurs de région… se sont vu contraints de quitter l’entreprise. Vous avez TOUS autour de vous des salariés qui sont partis et qui, il y a quelques mois, ne l’envisageaient pas.

Malheureusement, l’hémorragie persiste. Tous les jours des salariés se rapprochent de nous pour se faire connaître et nous expliquer le chantage au départ. A ces mêmes salariés, nous avons des solutions à leur proposer. A vous proposer !

Lors de la convention à Chamonix il y a quelques semaines, Cyril Janin louait les résultats importants de l’année 2016. Les licenciements ne l’étaient pas moins mais cela, il s’est gardé de le rappeler. 

Le jeudi 20 avril, la direction a mis à l’ordre du jour du Comité d’entreprise une information et consultation afin d’équiper tous les véhicules d’un « boitier communicant qui récupère les données du véhicule* » et qui permet « en un clic de suivre l’évolution des véhicules sur les 12 mois précédents*» (*description du prestataire). Les élus et mandaté-e-s d’Info’Com-CGT ont évidemment refusé fermement et voté contre cet outil de flicage !

Si la direction arrive à faire passer son nouvel outil internet de « management et de gestion de flotte », il est fort possible qu’elle profite d’un levier supplémentaire pour mettre à mal les salariés, tenter de les prendre en fautes et donc les licencier. Puisque c’est devenu une habitude.

C’est parce que la direction refuse d’accorder aux salariés d’être représentés lors d’une réunion Tripartite avec l’acheteur.

C’est parce que la direction licencie à tour de bras depuis quelques mois pour alléger la masse salariale pour préparer l’acquisition. C’est parce qu’il est injuste de licencier alors que l’entreprise est bénéficiaire.

C’est parce que la vente de Logic-immo rapportera selon les experts, près de 100 millions d’euro à Ouest France. C’est parce que la direction tente d’accentuer le contrôle de l’activité des salariés en ayant un œil aiguisé sur ses trajets.

Les salariés n’ont plus d’autre choix que de se mobiliser. Tous les jours vous nous sollicitez pour la défense de vos droits. 

En ce jour du 2 mai, nous n’avons d’autre choix que de faire grève afin d’être entendus. Se résigner et ne rien faire n’est pas suffisant. Subir et se taire n’est pas concluant. Une seule 1/2 journée de grève, suivie par l’intégralité des salariés obligera la future direction et l’actuelle à nous recevoir.

RAPPELS ET MODALITÉS DE LA MOBILISATION

Le droit de grève est un droit constitutionnel, reconnu à tout-e salarié-e dans l’entreprise. Un-e salarié-e ne peut donc subir la moindre pression ou sanction pour avoir participé à un mouvement. 

Les salariés en région peuvent rester à leur domicile et doivent se manifester à leur N+1.

Informez la section syndicale (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) de votre participation.

Votre vidéo de la mobilisation sur le lien ci-dessous

goo.gl/vXnGFu

 

MOBILISATION NATIONALE

MARDI 2 MAI DE 9H A 12H30

 

RASSEMBLEMENT POUR LES COLLEGUES PARISIENS

A 9H30 DEVANT LES LOCAUX DE SE LOGER

65 RUE ORENER, 75018 PARIS

4 rue Guyton-de-Morveau • 75013 Paris
Tél : 01 43 31 80 49