jeudi, 14 juin 2012 16:23

L'avenir de France Soir 100% numérique est en jeu. Quelques mois seulement après la fin de la version papier, le projet destructeur de M. Pugachev n'aura pas tenu 6 mois.

 

Il abandonne le titre en plaçant la société en redressement judiciaire. Après une première salve de 100 licenciements en janvier (76 du siège éditorial et 24 de l'imprimerie Roto francilienne), les 53 salariés restants risquent à leur tour d'être licenciés.


Le Comité Inter CGT demande une réunion d’urgence, tripartite avec le SPQN et le ministère de la Culture et de la Communication afin de trouver une solution qui pérennise ce titre emblématique et les emplois des salariés du siège éditorial et de l’imprimerie.

 

Mobilisation "France Soir"

Lundi 18 juin 2012 à 10 heures
devant le tribunal de commerce de Paris
1 quai de Corse - Métro Cité


Lire l'appel du Comité inter CGT :

 

 

4 rue Guyton-de-Morveau • 75013 Paris
Tél : 01 43 31 80 49