mardi, 08 octobre 2013 10:43

Le Comité inter CGT (Info'Com-CGT, SIP-CGT, SPPS CGT, les représentants syndicaux de Safari, de M Publicité et de la SEM) ont rencontré M. Dreyfus, président du groupe Le Monde pour alerter sur l'inquiétude des salariés et particulièrement ceux de Safari.

 

A l’adresse des salarié(e)s du groupe Le Monde,

Vous trouverez ci-joint une synthèse des interventions des membres de la délégation de la CGT lors de la réunion avec le Président du directoire du groupe Le Monde.

Comme à son habitude, M. Dreyfus s’est montré très vindicatif à l’encontre des représentants du personnel CGT du groupe Le Monde. A croire que l’expression concrète de la solidarité des représentants des différentes entités du groupe risque de menacer les offensives d’une direction qui place les plans de licenciements et la réduction drastique d’acquis sociaux comme ligne directrice de la pérennité du groupe Le Monde.

Cette politique de culpabilisation (trop de personnel et trop d’acquis sociaux !) s’adresse indistinctement à tous les salariés du groupe, qu’ils soient journalistes, employés ou cadres. Aujourd’hui pratiquement un tiers des effectifs de Safari sont menacés. Et demain, à qui le tour ?

A entendre M. Dreyfus, toutes les entités du groupe doivent être rentables sous peine de disparaître à très court terme. Depuis quelques mois, il s’agit du message subliminal qu’adresse la direction à l’ensemble des salariés du groupe malgré un bilan positif, et ce pour la première fois depuis de nombreux exercices.

« La perte de vos emplois et de vos acquis sociaux généreront le triplement des bénéfices à très court terme » s’avère être une spirale infernale qui place la logique  comptable et l’ajustement de la masse salariale comme les seuls critères objectifs de notre avenir commun.

Les représentants du personnel CGT des deux régies du groupe Le Monde revendiquent depuis de trop longues années une véritable analyse stratégique permettant de répondre aux défis d’un marché publicitaire en constante évolution.

Une régie publicitaire commune à la disposition des besoins de l’ensemble des entités du groupe et développant son activité sur des activités connexes (développement de l’activité « salons », promotion des titres du groupe, évènements thématiques, manifestations culturelles, forums…) relève d’un défi qui s’oppose à la suppression de postes et d’emplois.

C’est bien sur cette logique, génératrice de nouvelles recettes, que les représentants syndicaux de la CGT axent leurs revendications et leurs actions.

Les salariés de Safari et de M Publicité appellent la direction du groupe à entendre leur expertise et à faire confiance à leur volonté de pérenniser les activités et les recettes du groupe.

Les représentants Info'Com-CGT de Safari et de M Publicité

 

 

4 rue Guyton-de-Morveau • 75013 Paris
Tél : 01 43 31 80 49